AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ▪ remember me in hell sister, jo.

Aller en bas 
AuteurMessage
Daphne Calloway

avatar

∘ new-yorker since : 20/09/2017
∘ talks : 673
∘ dollars : 1297

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: (free) isaac, jo, serri, ryke, tc.
∘ languages: fr, fr/en, fr/ita.

MessageSujet: ▪ remember me in hell sister, jo.    Mar 26 Sep - 19:18

baby don't be affraid,
big sister are always with you
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
toute la journée, elle a attendu le soir arriver. toute la journée, elle a préparé mentalement ce qu'elle devait acheter en sortant d'elegance. les moments avec sa petite sœur, seule à seule, étaient tellement rares, alors cette fois-ci, elle avait tout prévu. son travail avait prit fin aux alentours de dix-huit heures et daphne n'attendait pas jo avant vingt, vingt et une heures. rare étaient les fois où elle sortait si tôt du building qui l'attendait journée après journée et elle ne pouvait qu'apprécier cette exception. joana et daphne n'avaient jamais été extrêmement proches mais plus qu'elle et megara. megara qu'elle voyait encore vouloir les commander alors qu'elle avait seulement neuf ans. dans la famille calloway, on ne faisait pas dans la délicatesse pour l'éducation ou le caractère des enfants et chacun de ceux-ci avaient été procrées par leurs géniteurs avec un caractère différent des autres. lorsque megara était aussi exigeante que leur mère, daphne l'était beaucoup moins et joana pas du tout. eleanor calloway avait réussi à faire trois entités à part entière avec au moins l'un de ses traits de caractère en chacune. trois filles, trois caractères, trois histoires. l'une presque mariée, l'autre stérile et la dernière mère sans l'être. et daphne se sentait la moins avantagée, elle avec un utérus complètement dysfonctionnel. elle avec l'âme de la maternité plus que présente et qui ne pourrait jamais donner la vie. juste les yeux pour pleurer à s'en foutre du mascara partout, jusqu'à ce que les muqueuses deviennent sèches et les paquets de sucreries vides. c'est pour cela qu'elle a convié jo chez elle ce soir, pour évacuer et s'autoriser des choses qu'elle ne ferait jamais seule. elle a besoin de sa sœur ce soir, ni de sa meilleure amie, ni de ryke. juste jo, seulement jo. alors une fois prête à se coucher qu'au petit matin, douchée et ayant passé un pyjama aussi léger que confortable, elle se prépare à accueillir sa sœur. les marshmallows ont été achetés, les pizza sont commandées et les pop corns sont sortis. sucrés, évidemment. elle sait que ce n'est que comme cela que les calloway les aiment, elle même les aimant ainsi. ça doit être peut-être la seule chose qu'ils ont en commun en plus de leurs cheveux sombres aux boucles harmonieuses, leurs yeux foncés et leurs parents. et elegance. le bébé de leur mère, bien plus qu'ils ont été ses enfants. à cette femme qui les a tous mis ensemble, leur génitrice commune qui ne les aime qu'à travers des ordres ou des cadeaux pour se faire pardonner. et ils l'ont tous accepté, malgré ce qu'ils peuvent dire. tous ont cédé à cette mère presque tyrannique, accro à leur travail que leur père leur a décrit comme ambitieuse et souriante à leur rencontre. comme jo qu'il a dit. jo que daphne protège, que tous protège. ils l'aiment leur bébé sœur comme ils ont pu dire en secret. parce que c'est la plus jeune d'entre eux, même qu'avec deux ans d'écart avec ryke et dpahne. ses yeux fixés sur l'un des peu nombreux cadres qui décorent son salon,  on les voit tous. tous les calloway, joana nourrisson dans les bras de leur mère accaparée par les yeux clos du bébé. les jumeaux sont dans les bras du père, seulement âgés de plus ou moins deux ans. meg et alex -respectivement âgés de cinq et six ans- sont les plus âgés, assis de chaque côté de leurs parents. meg à la droite de leur mère, alex à la gauche de leur père. un sourire s'affiche sur les lippes rosées de daphne, ça doit être l'une des seules photos sincères de leur famille au complet qu'ils possèdent. et elle l'a chez elle, l'unique exemplaire que chacun peut venir admirer à chaque dîner qu'elle organise quelques fois. elle sortit ses pupilles de cette image presque idyllique pour passer à une autre plus récente, james tout juste né et venant agrandir cette famille aux allures froides. premier héritier né de la fortune familiale, presque comme dans une famille royale. les clichés s'enchaînent devant ses yeux qui s'embuent un peu plus à chaque photo, elle ne pourra jamais agrandir cette famille qu'elle chérit malgré tout, à tout jamais stérile et destinée à vivre seule avec son cœur froid. et c'est joana qui la sort de cette transe douloureuse dans laquelle elle s'est mise, sonnant à sa porte. réajustant rapidement le pyjama qu'elle a enfilé pour l'occasion et la première fois, elle s'essuie rapidement les yeux et court ouvrir. un grand sourire sur les lèvres, des yeux pétillant de larmes et ses joues rosies par les quelques pleurs, elle accueille jo dans ce qui est devenu un cocon d'émotions. sa maison. — good evening sister. — et c'est parti pour une soirée inédite entre deux sœurs qui se retrouvent après des années à se chercher, deux entités ayant besoin l'une de l'autre sans pouvoir s'assembler.

_________________

Always gonna steal your thunder,
Watch me like a dark cloud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
▪ remember me in hell sister, jo.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hell Achéron, futur Doyen Tourmenteur
» décors hell dorado
» [Cypher Studio][Hell Dorado][Anima Tactics]
» Remember Gordon!
» Si t'aime les bretz-hell [Refusé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▪ BE THE BOLD TYPE :: iii □ new york, usa. :: manhattan :: tribeca-
Sauter vers: