AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (blood in the streets, no justice, no peace.)

Aller en bas 
AuteurMessage
Cal Bergsson
— not throwing away my shot.
avatar

∘ new-yorker since : 28/09/2017
∘ talks : 48
∘ dollars : 898

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: free (★☆☆).
∘ languages: français.

MessageSujet: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Jeu 28 Sep - 20:40


©archekins(tumblr)

CAL BERGSSON
31 YO ○ MAY 13TH ○ NEW-YORK ○ AMERICAN/ICELANDIC
SINGLE ○ PROFESSIONAL FOOTBALLER ○ COFFEE


— everyone wants to be us —
caractère : secret ○ personnel ○ têtue ○ mauvais caractère ○ tête brulée ○ colérique ○ honnête ○ droit ○ intègre ○ posé ○ engagé.

01. Il commence sa journée à six heures trente pétante, tous les matins, excepté le dimanche. Un milkshake aux fruits, un footing dans Central Park, avant de partir s'entrainer. Les journées se ressemblent généralement, pour lui, mais il n'a aucun soucis avec cette routine. 02. Il ne boit quasiment jamais de café. Parfois il lui arrive d'en prendre un, s'il a des invités, s'il retrouve quelqu'un en ville, s'il n'a que ça sous la main. Mais généralement, il préfèrera un bon jus d'orange frais, pur jus, et sans pulpe. 03. Pas de tabac, jamais. Il peut fièrement dire, à trente-et-un ans, qu'il n'a jamais fumé la moindre cigarette, ni d'ailleurs le moindre joint. Il sait très bien que sa carrière entière en dépend, et il ne la mettrait pas en péril pour quelque chose d'aussi idiot.  04. Il connait les bases de l'ASL (langage des signes américains), qu'il avait prit en option lorsqu'il était à l'université. Un moyen pratique de pouvoir communiquer avec ses fans, même s'ils sont sourds. C'est toujours un plaisir pour lui de pouvoir signer voir les étoiles dans les yeux de la personne avec qui il parle, ces personnes tellement habitués à ce que les entendants ne fassent aucun effort pour eux. 05. Du haut de son mètre quatre-vingt, Cal est absolument terrorisé par les araignées. Inutile de lui demander de venir en écraser une, il ne supporte pas de s'approcher de la plus petite des bestioles. Il les a tout simplement en horreur. 06. Enfant très turbulent, il a toujours eu du mal à se lier aux gens, car il a passé trop de temps à jouer tout seul. Il aurait voulu avoir une petite soeur ou un petit frère, malheureusement ça n'a jamais été le cas.
QUELLES SONT VOS qualités DANS VOTRE TRAVAIL ?
(question générale) Sérieux, motivé, lorsqu'il se fixe un objectif, hors de question de laisser tomber. Il ne serait jamais arrivé si loin s'il n'avait pas cette motivation, ce feu dans son âme qui fait qu'il serait prêt à tout pour être toujours le premier, toujours en haut de l'échelle, toujours gagnant.

ET QUELS SONT VOS défauts ?
(question générale) Parfois un peu trop personnel, c'est pourtant dans une équipe qu'il évolue. Et une équipe normalement soudée. Malgré ça, il lui arrive de ne penser qu'à sa tête, au petit Cal, mais son coach le reprend et il tente de ne plus refaire l'erreur, du moins jusqu'au match suivant. S'il n'était pas si doué, il serait sûrement sur la touche pour être toujours si personnel.

QUE PENSEZ-VOUS DE LA compétition ENTRE ELEGANCE ET COSMOPOLITE ?
(question générale) Les magasines, ce n'est pas son fort. Il les lit, certes, mais il n'est pas réellement au courant de la compétition entre Elegance et Cosmopolite. À vrai dire, il n'est même pas au courant qu'ils sont liés.

A QUEL MAGAZINE VA VOTRE préférence ?
Même s'il n'a rien contre Elegance, c'est à Cosmopolite que va son vote, sa préférence. Un magasine qui traite de tous les sujets, de ceux qui l'intéresse, notamment du sport et de la société. De plus, c'est ce magasine qui a décidé de faire un article sur lui, un portrait complet, qui le montre comme le gars qu'il est vraiment. La petite journaliste qui s'en occupe ne le laisse d'ailleurs pas indifférent, alors il choisira forcément Cosmopolite.
— people want to hear your voice —
Calum, dit Cal. Le petit gosse de New-York, celui a qui on a beaucoup trop répété qu'il ne ferait rien de sa vie. Une famille uppée, un nom plutôt réputé dans la ville, un héritage. Il fallait rendre fier ses parents, ne pas décevoir ses parents qui en demandaient trop. Mais rien à faire, Cal était simplement le gosse un peu trop turbulent, le fils pourtant unique, mais qui arrivait à faire démissionner toutes les nourrices, en quelques jours seulement. › Bergsson. Une famille venue tout droit d'Islande, si on remonte dans l'arbre généalogique, qui se dit pourtant américaine, et fière de l'être. Défenseurs du deuxième amendement, républicains, généralement racistes sur les bords. Tout ce que Cal n'aimait pas. C'est pourtant devant la porte de la villa de son père que flotte le drapeau de Betsy Ross, la bannière étoilée qui en dit long sur les Bergsson. › Une entreprise pour laquelle Cal n'a jamais montré le moindre intérêt, voilà la seule chose à laquelle s'intéressait vraiment le père Bergsson. Créateur de Bergsson Industries, roi de la high-tech à New-York et dans les alentours. Il était destiné à prendre la relève, mais ça n'a jamais été pour lui. Resté assit derrière un bureau à donner des ordres, Cal ne pouvait même pas le concevoir. › Il avait huit ans la première fois qu'il a touché un ballon de football américain. Un coup d'électricité, une révélation. Il adorait ce sport. Rapidement, on a inscrit le petit Bergsson dans un club, pour qu'il apprenne à jouer. Il est vite devenu un des meilleurs de son équipe, avant d'être rapidement choisi comme quarterback. Un honneur pour le garçon, beaucoup moins pour ses parents, qui s'en fichaient pas mal, de savoir si leur fils était doué en sport. Eux préféraient le golf, de toute façon. Le seul point positif qu'ils y voyaient, était la façon dont le football avait réussi à canaliser le turbulent petit garçon. › Quinze ans, étudiant dans un lycée privé de New-York City, la seule ville qu'il a jamais connu. C'est là qu'il l'a rencontré. Jacob, Jake, le gosse bien trop différent pour être dans cette école. Jacob est la première personne noire que Cal a fréquenté. Chez les Bergsson, les personnes de couleur, on en restait plutôt éloigné. Leur fils ne savait pas pourquoi, il avait juste suivi le rythme. Jusqu'à ce qu'il rencontre Jacob. Lui, il venait de petits quartiers, il avait eu une bourse pour entrer dans cette école. Il n'était pas fréquentable, d'après ses parents, mais il aimait le football, lui aussi. Ils auraient pu devenir les Stephen Curry et LeBron James du football américain. Inséparables, tels deux frères, ils ont finalement réussi à intégrer tous les deux l'université de New York, ainsi que l'équipe universitaire. › Plus Calum grandissait, plus il comprenait. Les propos racistes qu'il entendait quand il discutait sur le campus avec Jacob. Les regards inquiets et soucieux lorsqu'ils étaient tous les deux en ville, comme si on s'attendait à ce qu'un des hommes les plus intègres que connaissaient Cal passe à l'attaque d'une minute à l'autre. Les contrôles de police, un peu trop répétitifs,
sous des prétextes toujours plus ridicules les uns que les autres. Cal a commencé à voir le vrai visage de l'Amérique moderne, plus raciste que jamais. Une Amérique, où ceux qui ne sont pas blancs sont vus comme des dangers publics. › Puis il y a eu ce jour, il y a huit ans à peine. Une soirée un peu trop arrosée, Jacob et Calum au mauvais endroit au mauvais moment. Un flic un peu trop énervé, un geste un peu trop violent, un coup de feu. Jacob a terre, mort sur le coup. Devant les yeux impuissants de Cal. Son meilleur ami, son frère, assassiné simplement car il était noir. › Le jeune Bergsson a passer plusieurs semaines a expliquer ce qu'il s'était passé. À sa famille, à son équipe, à son coach, à la police. On le croyait, on hochait la tête, avec un peu de pitié pour lui. Mais rien. Rien ne changea. Un hommage fut rendu, puis Jacob fut oublier par tous, sauf son meilleur ami. Le policier, lui, avait gardé son poste, clamant la légitime défense. Le racisme américain qui revenait encore et toujours dans la face de Cal. Mais il dû se taire. Sa carrière commençait à se lancer, il était à deux doigts d'avoir son diplôme, alors il se la ferma, et jura de ne plus jamais reparler de Jacob ou de cette soirée. › Puis la vie a suivi son cours, et Cal a suivi son rythme. Vingt-cinq ans seulement, une carrière déjà bien lancé dans une petite équipe de New-York City. Un quarterback en or, avec un avenir bien plus que prometteur. Un père qui se fiche toujours autant de ce que son fils fait avec sa vie. C'est il y a quatre ans qu'il a intégré les Giants. L'équipe mythique. Le rêve qui devient réalité. Bien sûr, le petit Bergsson n'était rien ou presque face au talent de certains joueurs. Alors il s'est entrainé deux fois plus, il a travaillé deux fois plus, il a tenter d'être deux fois plus meilleur que les autres. Et ça a payé. Depuis un an, c'est un des meilleurs joueurs de l'équipe. Bergsson, la perle du football américain. › Dès qu'il entre sur le terrain, dès qu'il chante l'hymne national, dès qu'il est devant les caméras, il pense à une seule et unique personne. Pas à son père, qui se fiche bien d'où il en est dans la vie. Ni à sa mère, qu'il ne voit qu'une fois par mois, si ce n'est moins, autour d'un petit brunch. C'est à Jacob, qu'il pense. Seulement à lui, sans jamais dire un mot. › L'Amérique n'a fait qu'empirer, après l'élection de Donald Trump, personne que Cal exècre autant que les policiers qui se pensent tout puissants, dans les rues. Il a vu son Amérique tomber dans un racisme bien trop lourd et pesant pour lui. Les neo-nazis fonçant dans les foules pacifistes, les musulmans de certains pays interdits d'entrer sur le territoire, les meurtres de personnes de couleur qui ne font qu'augmenter, et qui ne sont jamais condamné. Impuissant, effrayé, Cal commençait à ne plus le supporter. Comment pouvait-il resté assit devant sa télévision, dans sa jolie villa New-Yorkaise, alors que d'autres mourraient simplement car ils n'étaient pas blanc ? › Et puis, il y a quelques semaines, un mouvement s'est lancé. Un mouvement pacifique, au sein des footballeurs. Un genou à terre pendant l'hymne national, contre ces violences policières, contre ce racisme. Contre celui qui avait tué Jacob. Sans dire mot, Cal Bergsson a suivi le mouvement. Taking the knee, voilà comment ils ont appelé ça, aux informations. Mais Calum est blanc. Calum vient d'une famille riche, digne, et purement américaine. Une honte pour les Bergsson, un choc pour la patrie. Les articles sur lui se sont étalés sur le net, certains le trouvant courageux, certains disant qu'il voulait simplement attirer l'attention. Mais il était bien loin de ça, Cal. Il a refusé de parler aux médias. L'acte suffisait, pas besoin de rajouter des mots inutiles. Il a refusé, jusqu'à ce que Cosmopolite le contacte. › C'est là qu'il la rencontré. Miss Stein, journaliste sportive pour le dit magasine. Elle doit faire son portrait, le suivre, apprendre à le connaitre. Cal est pro, il essaye de l'être. Incapable d'expliquer au monde entier ce qui le pousse à agir ainsi, ce qu'il s'est passé la fameuse nuit qu'il n'a jamais pu oublier, il essaye tant bien que mal de lui montrer son point de vue. La vie de son côté. Comment voit-on le racisme aux États-Unis, quand on est un petit blanc sorti d'une famille de riches. › Puis Halie, elle lui plait. Ils ne se sont vu qu'une fois, et on échangeait quelques mails, mais il ne lui en faut pas plus pour savoir qu'elle lui plait. Mais Cal, il n'a jamais eu de relations sérieuses, hormis avec le football. Passionné par son sport, son métier, il a toujours laissé son coeur de côté, n'a eu que quelques aventures sympathiques, jamais rien de plus. Mais avec Halie, c'est différent. Il ne veut pas simplement se retrouver au lit avec elle pendant quelques soirées. Non, la jolie Stein, elle mérite bien plus que ça. Alors il reste professionnel, il répond à ses questions, parfois de façon un peu trop évasive. Et surtout, il ne parle pas de la façon dont son estomac se tord dès qu'elle entre dans la pièce, ou dès que son nom s'affiche sur son smartphone.


PRÉNOM/PSEUDO— Nadège, hershelves. ÂGE — 22 ans. PAYS/REGION — France, Occitanie. AVATAR CHOISI — Scott Eastwood. AVIS SUR LE FORUM — Je l'aime toujours autant. PETIT PS — Manon jtm.


Dernière édition par Cal Bergsson le Ven 29 Sep - 13:45, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Connie Logan

avatar

∘ new-yorker since : 26/09/2017
∘ talks : 117
∘ dollars : 985

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: on (gaby, daël).
∘ languages: frenglish.

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Jeu 28 Sep - 21:00

(re)bienvenueee, avec le beau scott. I love you

_________________

People keep talking but I can't hear a word they say life just keeps moving the world gets stranger every day.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serinda Sparks

avatar

∘ new-yorker since : 15/08/2017
∘ talks : 828
∘ dollars : 1511

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: ▪ FREE (ryke, cessi, tc [soon], daphne [soon], sparks)
∘ languages: fr, fr/anglais

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Jeu 28 Sep - 21:02

Encore des choix superbes que tu fais là Rebienvenue à la maison Nadège

_________________


i'm sitting eyes wide open and i got one thing stuck in my mind, wondering if i dodged a bullet or just lost the love of my life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cessi Palmer
HOW DEEP IS YOUR LOVE
avatar

∘ new-yorker since : 20/09/2017
∘ talks : 648
∘ dollars : 1636

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: (●●●●◌) isaac, serri, bebe, paige
∘ languages: [fr+en]

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Jeu 28 Sep - 21:14

scott puis ce scénario de folie
rebienvenue parmi nous nadège. I love you

_________________

you'll be mine and i'll be yours, all i know since yesterday is everything has changed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Paige Maxwell

avatar

∘ new-yorker since : 23/09/2017
∘ talks : 402
∘ dollars : 1325

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: open (3/7) (tc + halie + julia) + soon (noah ; cessi)
∘ languages: fr ; en/fr ; en

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Jeu 28 Sep - 22:02

scott + le scénario de baby halie
rebienvenue parmi nous

(tu vas me devoir un lien t'es obligée )

_________________

if people were rain, she was a hurricane ✻ her whole life they have thought her a failure, yet at the first hint of hope, they move to follow her, as if it is what they wanted all along. perhaps it was.


Dernière édition par Paige Maxwell le Jeu 28 Sep - 22:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://trouble-hellfire.tumblr.com/
Aaron Hawkins
— hope you're somewhere praying.
avatar

∘ new-yorker since : 22/09/2017
∘ talks : 784
∘ dollars : 1689

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: dispo, 3/∞.
∘ languages: fr, fr/en.

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Jeu 28 Sep - 22:07

excellent choix d'avatar, je fonds
rebienvenue nadège, et bon courage pour ta fiche

_________________
we watched the sun go down as we were walking. i'd spend the rest of my life just standing here talking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halie Stein

avatar

∘ new-yorker since : 22/09/2017
∘ talks : 161
∘ dollars : 1054

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: tc, paige, dael (1/4)
∘ languages: fr/eng

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Jeu 28 Sep - 22:27

jtm aussi, tellement tellement tellement
on va faire des étincelles tu vas voir I love you I love you I love you

_________________

helpless
CALIE ☽ never been the type to try and grab the spotlight. we were at a revel with some rebels on a hot night (...) then you walked in and my heart went boom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paperplanes.forumactif.com/t191-hit-me-with-your-best-sho
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Jeu 28 Sep - 22:42

Ce choix
j'approuve, j'aime
j'adore.
Re bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Jeu 28 Sep - 23:29

ce choix de scéna.
(re) bienvenue et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Cal Bergsson
— not throwing away my shot.
avatar

∘ new-yorker since : 28/09/2017
∘ talks : 48
∘ dollars : 898

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: free (★☆☆).
∘ languages: français.

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Ven 29 Sep - 0:21

Merci beaucoup tout le monde.
Si certains veulent des liens, hésitez pas à m'envoyer un message, c'est avec grand plaisir.

@Serinda Sparks @Cessi Palmer, merci de m'avoir laissé faire un second compte pour ce rôle de dingue avant qu'il ne me passe sous le nez.

@Halie Stein, on fait toujours des étincelles.
Merci pour ce personnage si inspirant.

@Paige Maxwell, avec plaisir pour le lien. Puis vu qu'Halie ne fait que de parler de moi à la petite Paige.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cessi Palmer
HOW DEEP IS YOUR LOVE
avatar

∘ new-yorker since : 20/09/2017
∘ talks : 648
∘ dollars : 1636

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: (●●●●◌) isaac, serri, bebe, paige
∘ languages: [fr+en]

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Ven 29 Sep - 0:24

@Cal Bergsson a écrit:
merci de m'avoir laissé faire un second compte pour ce rôle de dingue avant qu'il ne me passe sous le nez.

mais voyons il n'y a pas de quoi.
(et pour la peine on se trouvera un lien avec @adrian brenner )

_________________

you'll be mine and i'll be yours, all i know since yesterday is everything has changed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Sparks

avatar

∘ new-yorker since : 20/09/2017
∘ talks : 1016
∘ dollars : 2079

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: (free) cessi, daphne, sparks, aaron, ruby.
∘ languages: fr - fr/eng

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Ven 29 Sep - 0:25

GENRE CE CHOIX DE SCÉNARIO PLUS QUE PARFAIT
(et scott en plus )
rebienvenue parmi nous

_________________


≈ i was praying that you and me might end up together. it's like wishing for rain as i stand in the desert. but i'm holding you closer than most... 'cause you are my heaven.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harper Evans
✰ don't be afraid to catch feels.
avatar

∘ new-yorker since : 20/09/2017
∘ talks : 187
∘ dollars : 1119

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: free
∘ languages: fr/en

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Ven 29 Sep - 8:31

rebienvenue avec de nouveaux choix parfaits

_________________

I got a feeling in my bones, can't get you out of my veins, you can't escape my affection, wrap you up in my daisy chains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cole Sparks

avatar

∘ new-yorker since : 20/09/2017
∘ talks : 114
∘ dollars : 1070

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Ven 29 Sep - 9:21

Nadège avec mon crush, rebienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hendrix Rhodes

avatar

∘ new-yorker since : 22/09/2017
∘ talks : 284
∘ dollars : 1251

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: free.
∘ languages: français.

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Ven 29 Sep - 9:54

ce super choix
rebienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jo Calloway

avatar

∘ new-yorker since : 20/09/2017
∘ talks : 260
∘ dollars : 1240

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: (ryke, daphne, cole, kate, sam, tc, daël&hendrix, aaron&halie)
∘ languages: french // english.

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Ven 29 Sep - 10:39

omg j'suis amoureuse de tes choix bouille&scénario.
rebienvenue et bon courage pour cette fiche.

_________________
DANGER: mouth operates faster than brain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cal Bergsson
— not throwing away my shot.
avatar

∘ new-yorker since : 28/09/2017
∘ talks : 48
∘ dollars : 898

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: free (★☆☆).
∘ languages: français.

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Ven 29 Sep - 13:38

Vous êtes trop gentils, merci.
Effectivement, ce scénario était vraiment parfait.

_________________

you knock me out, i fall apart, and
i thought i was so smart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halie Stein

avatar

∘ new-yorker since : 22/09/2017
∘ talks : 161
∘ dollars : 1054

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: tc, paige, dael (1/4)
∘ languages: fr/eng

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Ven 29 Sep - 13:55

vite vite, faut le valider pour que je lui fasse plein de bb trop mignons

_________________

helpless
CALIE ☽ never been the type to try and grab the spotlight. we were at a revel with some rebels on a hot night (...) then you walked in and my heart went boom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paperplanes.forumactif.com/t191-hit-me-with-your-best-sho
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Ven 29 Sep - 15:58

(re)bienvenue à la maison. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Serinda Sparks

avatar

∘ new-yorker since : 15/08/2017
∘ talks : 828
∘ dollars : 1511

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: ▪ FREE (ryke, cessi, tc [soon], daphne [soon], sparks)
∘ languages: fr, fr/anglais

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Ven 29 Sep - 17:12

J'aime trop Cal Vraiment
Je valiiide bien sûr

_________________


i'm sitting eyes wide open and i got one thing stuck in my mind, wondering if i dodged a bullet or just lost the love of my life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cal Bergsson
— not throwing away my shot.
avatar

∘ new-yorker since : 28/09/2017
∘ talks : 48
∘ dollars : 898

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: free (★☆☆).
∘ languages: français.

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Ven 29 Sep - 17:14

Merci ma jolie.

_________________

you knock me out, i fall apart, and
i thought i was so smart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halie Stein

avatar

∘ new-yorker since : 22/09/2017
∘ talks : 161
∘ dollars : 1054

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: tc, paige, dael (1/4)
∘ languages: fr/eng

MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   Ven 29 Sep - 17:14


_________________

helpless
CALIE ☽ never been the type to try and grab the spotlight. we were at a revel with some rebels on a hot night (...) then you walked in and my heart went boom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paperplanes.forumactif.com/t191-hit-me-with-your-best-sho
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (blood in the streets, no justice, no peace.)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(blood in the streets, no justice, no peace.)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Terrain de blood bowl
» [Codex Levan] Chapitre 5 – Justice héraldique
» La justice Provençale, une mascarade ?
» Blood Bowl : tactiques et techniques.
» Statuts de la Haute Cour de Justice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▪ BE THE BOLD TYPE :: ii □ second step :: tell me what you see :: the person behind the clothes-
Sauter vers: