AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 — going through hell (ruby)

Aller en bas 
AuteurMessage
Isaac Sparks

avatar

∘ new-yorker since : 20/09/2017
∘ talks : 1016
∘ dollars : 1955

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: (free) cessi, daphne, sparks, aaron, ruby.
∘ languages: fr - fr/eng

MessageSujet: — going through hell (ruby)   Dim 1 Oct - 19:07

GOING THROUGH HELL
RUBY FIELDS & ISAAC SPARKS

accoudé au bar, il sent que sa tête tourne. oui, sa tête dans tous les sens. il a trop bu, il le sait bien. mais il s’en fiche éperdument. de toute manière, il ne s’en souviendra certainement pas demain. et il préfère oublier. oublier cette soirée pourrie qu’il venait de passer, oublier ces dernières semaines, ces derniers moi, il préférerait tout oublier. dans ses rêves, il brasse ses souvenirs, puis s’en détache, sans regret. ce serait tellement plus facile si cela reflétait sa réalité. parce qu’au final, son verdict est tombé, elle ne peut l’aimer. il ne lui en veut pas, évidemment. comment le pourrait-il ? elle en aime un autre, ce n’est pas un crime. pourtant, ça fait mal. l’amour fait mal. terriblement mal. et maintenant qu’il le sait, il souhaite que ce ne soit jamais arrivé. et il regrette ces jeunes années où il se refusait d’aimer. blessé, donc, ou peut-être même anéanti, il n’en pouvait tout simplement plus de jouer l’indifférent. alors il est parti de l’appartement. que pour une nuit, bien sûr. pour lui permettre de réfléchir, de mettre en place ses pensées. de faire un tri dans ses sentiments, ou simplement les éradiqués, tout ça pour mieux affronter le lendemain. pourtant être séparé d’elle lui fait mal. comme s’il lui manquait quelque chose d’essentiel, de vital. mais il ne doit pas y penser, c’est contre-productif. il doit l’oublier, tout simplement. passer à autre chose. mais est-ce vraiment possible ? il en doute fort. mais au moins, il aura essayé. Il faut toujours essayer, pas vrai ? il soupire, puis dépose son verre vide sur la table du bar. il regarde tout autour de lui, et croise ce regard perçant. il déglutit. il n’a pas envie de drame ce soir, sa vie est déjà bien trop compliquée comme ça. alors, il chercher à fuir. c’est lamentable, il le sait bien, mais il ne sait pas quoi faire d’autre. ah si. il a une idée. alors il se lève et se dirige vers ce regard qu’il n’a pas quitté. il marche, mais difficilement. il a l’impression de tenir sur deux roues. et la pièce se remet presque qu’automatiquement à tourner. merde, il est totalement bourré. pourtant, il n’a pas l’intention d’abandonner. il avance, se retient sur ses personnes beaucoup trop occupées à danser lorsqu’il manque de tomber. la nuit sera longue, c’est assuré. puis il arrive face à elle. s’approche, peut-être un peu trop. manque de tomber, mais se maintient. « what are you doing here ? » il la connait, cette blonde infernale, se doute que ce n’est pas anodin si elle se trouve là ce soir. et il soupire, il en a marre de tout ça.

_________________


≈ i was praying that you and me might end up together. it's like wishing for rain as i stand in the desert. but i'm holding you closer than most... 'cause you are my heaven.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ruby Fields
— diamonds fangs, snake smile.
avatar

∘ new-yorker since : 01/10/2017
∘ talks : 151
∘ dollars : 876

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: free.
∘ languages: fr fr-ang.

MessageSujet: Re: — going through hell (ruby)   Dim 1 Oct - 21:24

GOING THROUGH HELL
RUBY FIELDS & ISAAC SPARKS

ruby arrive dans le bar, de son fidèle sourire hautain, de ses pas toujours autant assurés, comme si ce lieu lui appartenait, comme si sans elle, les caisses ne se rempliraient pas. elle était comme ça, persuadée d'être le centre de l'attention dans n'importe quelle circonstance. accompagnée de ses fidèles camarades, qu'elle considérait plus comme des accessoires que des amis, la blonde aimait se pavaner dans new-york pour montrer qu'elle n'avait pas peur de sortir sans garde du corps. ce bar dansant était particulièrement remplit ce soir. ruby se dirigea directement vers le comptoir où elle commanda un verre de rosé corse, cet alcool français qu'elle adorait plus que les autres. elle avait toujours trouvé plus glamour de se trémousser sur la piste de danse avec un verre de rosé qu'avec un verre de rhum. au lieu des quelques pièces de dollars qu'elle aurait dû donné à la serveuse, elle lui sortit à la place un gros billet, déclarant que cela suffirait sûrement pour qu'elle se paye des verres durant toute la soirée. l'employée entra directement l'argent dans la caisse, semblant presque émue de toucher un billet d'une grande valeur. avec un sourire en coin, ruby regagna ses camarades, qui s'étaient installés à la plus grande table. la blonde fit mine de prendre part à la conversation, rigolant de force, et souriant avec fausseté. telle était la vie de la jeune femme. une vie aussi fausse que le pare choc de kim kardashian. son crew semblait en avoir marre d'être installé là, à enchaîné les verres d'alcool. ils se dirigèrent tous ensembles vers la piste de danse, n'ayant qu'un seul but : attirer tout les regards sur eux, comme à chaque fois qu'ils sortaient tous ensembles. ruby les suivit, terminant d'une profonde gorgée son quatrième verre de rosé corse. elle guetta l'assemblée de clients, majoritairement envahis par l'alcool, à la recherche d'une potentielle proie qui assouvirait ses désirs nocturnes. en scrutant la foule d'un regard furtif, ses yeux se poussèrent sur quelqu'un qui lui tournait le dos, accoudé sur le bar. le jeune homme donnait l'impression d'être ailleurs. un sourire mesquin se dessina sur les lèvres de ruby lorsqu'elle reconnut isaac, avec sa fidèle chevelure flamboyante. plus besoin de chercher quelqu'un avec qui passer sa soirée. elle venait de le trouver. seul et visiblement désemparé, ce sera un jeu d'enfant ce soir. la belle se mit à danser tout en grâce et en provocation. bien qu'il ne la regardait pas, ruby le dévorait du regard. elle n'attendait qu'une chose. qu'il se lève de sa chaise, et qu'il traverse la piste de danse. elle voulait voir son visage, lui glisser quelques paroles doucereuses, comme les quelques fois où ils s'étaient déjà croisés. une vingtaine de minutes plus tard, ruby le vit enfin se lever, mais avec difficulté. il était rongé par l'alcool, la jeune femme en était persuadée. encore plus facile. elle le fixa traverser la piste de danse d'un pas chancelant, tombant presque au sol de nombreuses fois, jusqu'à ce qu'il arrive à sa hauteur. il s'approcha d'elle, si près que pour la première fois de sa vie, ruby recula d'intimidation. pourtant, elle masqua son état de déstabilisation par un regard aguicheur. « what am i doing here ? » demanda-t-elle en faisant mine de scruter les alentours. « i've fun with my crew, » murmura-t-elle en désignant du doigt ses quatre potes, bien trop occupés à se déhancher sur la piste de danse pour se rendre compte que ruby discutait avec son crush du moment. « where is cessi ? she's sick or too serious to go out late at night? » déclara-t-elle d'une voix mi-mauvaise mi-amusée. elle n'avait jamais vu de sa vie cette cessi, mais elle ne l'aimait pas. comme toutes les belles filles qui sortaient avec les mecs qui lui plaisaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Sparks

avatar

∘ new-yorker since : 20/09/2017
∘ talks : 1016
∘ dollars : 1955

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: (free) cessi, daphne, sparks, aaron, ruby.
∘ languages: fr - fr/eng

MessageSujet: Re: — going through hell (ruby)   Mar 3 Oct - 16:02

GOING THROUGH HELL
RUBY FIELDS & ISAAC SPARKS

il ne peut s’empêcher de regarder tout autour. et finalement contempler ce vide flagrant qui s’est créé. à cet instant bien précis, rien n’a plus de sens. ses idées s’embrouillent les unes après les autres. et on peut lire sur son visage toute la confusion qui le guette. il aimerait qu’il en soit différemment. à l’heure actuelle, il regrette grandement ses trois verres de trop qu’il a commencé au bar. il regrette même toute cette soirée pourrie. et finalement, il regrette d’avoir pris la mauvaise décision d’affronter ses démons plutôt que tenter de les fuir alors qu’il était encore temps. mais il était là, devant elle et n’avait pas manqué de lui faire comprendre qu’il n’avait pas peur. si bien qu’il semblait peu à peu oublier qu’il était complètement déchiré par l’alcool, que son âme était en peine. mais voilà qu’elle remettait bien vite les pendules à l’heure, désignant qu’elle était venue avec ses amis. certes, voilà que l’hypothèse qu’elle l’ait suivi s’envolait en éclat, par contre, il n’en restait pas moins qu’il avait très bien compris ce qui se cachait derrière le regard qu’elle lui avait lancé. et bien qu’autrefois il en aurait certainement été flatté, il n’en restait pas moins légèrement complexé à l’heure actuelle. sauf qu’évidemment, la jeune femme ne s’arrêta pas là. évidemment, cessi allait entrer dans cette conversation. il aurait dû s’y être préparé. malgré tout, il avait l’impression que ruby remuait le fer dans la plaie encore toute neuve. et maintenant, il était irrité par cette conversation. « quite simple. she doesn’t need to show off in public to be interesting. » certes connu pour ne pas avoir la langue dans sa poche, il n’en restait pas moins que ce n’était pas son genre du tout de cracher son venin sur le premier venu. sauf que ruby n’était pas la première venue, et elle l’avait cherché en s’attaquant à cessi. et comme la jeune femme n’était pas là pour se défendre, isaac s’en était attribué la tâche. sauf qu’à force de jouer avec le feu, on finissait par s’y brûler. et il n’était pas prêt d’oublier cette leçon. « as you seem to have so much fun with your friends, i’ll leave you. » là était sa chance de fuir. de fuir toute cette soirée, toutes ces erreurs de jugement, ces écarts de conduite. c’était peut-être mieux pour lui qu’il mette tout de suite fin à cette soirée infernale, qu’il retourne chez lui, ou peut-être chez ses parents seraient mieux. et après, il ne lui resterait plus qu’à espérer que le réveil le lendemain ne soit pas trop pénible. mais il savait bien que ce mince espoir n’allait certainement pas se concrétiser. la gueule de bois était assurée.

_________________


≈ i was praying that you and me might end up together. it's like wishing for rain as i stand in the desert. but i'm holding you closer than most... 'cause you are my heaven.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: — going through hell (ruby)   

Revenir en haut Aller en bas
 
— going through hell (ruby)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» API - librairie Ruby
» Hell Achéron, futur Doyen Tourmenteur
» décors hell dorado
» [Rp)Livre d'or du mariage de Ruby et Vidara
» [Cypher Studio][Hell Dorado][Anima Tactics]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▪ BE THE BOLD TYPE :: iii □ new york, usa. :: manhattan :: upper west side-
Sauter vers: