AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ▪ call her doctor love, isaac.

Aller en bas 
AuteurMessage
Daphne Calloway

avatar

∘ new-yorker since : 20/09/2017
∘ talks : 673
∘ dollars : 1299

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: (free) isaac, jo, serri, ryke, tc.
∘ languages: fr, fr/en, fr/ita.

MessageSujet: ▪ call her doctor love, isaac.    Sam 23 Sep - 18:24

just take a coffee,
the discussion will be easy
- - - - - - - - - - - - - - - - - - -
assise à son bureau, daphne finit sa phrase et enregistre bien son article, cliquant ensuite sur la croix rouge pour fermer la page. elle s'adosse à son siège, dégaine son smartphone et trouve rapidement le contact d'isaac pour lui confirmer leur rendez-vous. isaac, le petit frère de serri qu'elle connaît depuis sa naissance et qu'elle aide depuis la début de sa relation avec la jeune cessi palmer. la belle, prenant toujours les tâches qu'on lui confie à cœur, a tout prévu pour le jeune homme et compte bien faire de leur vie de couple un paradis. ses doigts agiles tapent les quelques phrases de confirmation sur son écran et elle pose ensuite celui-ci contre son bureau, se laissant un peu de répit entre son déjeuner et la fin de son travail. elle adore celui-ci, loin d'être ce genre de femme qui ne font un métier que pour dire qu'elles en ont un, mais elle aime avoir quelques pauses. parfois. puis ce n'est pas comme si elle ne faisait rien en retour, qu'elle vaquait à d'autres occupations sur son temps de travail. non. la calloway est très travailleuse et elle ne supporte d'ailleurs pas ce genre de personnes qui se proclament travailleurs mais ne le sont pas. finalement lassée de ne rien faire -une vraie contradiction la calloway-, elle se lève et attrape sa légère veste qu'elle enfile par dessus son haut hors de prix qu'elle a acheté il y a quelques semaines. celui-ci, légèrement décolleté, met bien en valeur sa peau légèrement halée qui témoigne de la fin de ses vacances, encore proche. elle salue ensuite l'une des assistantes des journalistes plus anciens et passe ensuite devant le bureau de serinda, sa meilleure amie. — serri ? i will back in one hour, isaac waits for me downstairs. après acquiescement de celle-ci, elle lui fait un léger signe de main et se dirige enfin vers les ascenseurs, vérifiant l'intérieur de son sac et qu'elle n'a pas oublié son smartphone sur son bureau. une fois certaine de tout avoir, daphne presse le bouton d'appel et patiente devant les portes d'acier, ses bras croisés contre sa poitrine et les doigts de sa main droite tapotant son bras opposé. un soupir s'échappe de ses lèvres alors qu'elle voit les chiffres défiler devant ses iris marrons. puis un second, qu'elle n'essaie même pas de camoufler. seriously ? who's block this ? son ton est impatient, ses nerfs la lâchent petit à petit et ce n'est que lorsque l'annonce sonore annonçant qu'il est arrivé retentit qu'elle soupire une nouvelle fois. elle roule des yeux en pressant le bouton du rez de chaussée et se colle à la paroi en face de l'entrée, une fois entrée dans l'habitacle. une fois l'ascenseur engagé dans la descente, elle sort son portable et remarque la réponse favorable d'isaac, un léger sourire espiègle éclairant son visage à cette vision. elle a hâte, daphne, de lui montrer tout ce qu'elle a concocté pour lui. et pour cessi, évidemment. elle est certaine que ça lui plaira et elle n'en est que plus fière. elle sent l'heure de la rencontre approchée et rien qu'à cette pensée, elle se sent toute excitée. en réalité, elle aurait dû être nommée journaliste à la section amour. ça lui plairait tellement. elle pourrait être comme un docteur de l'amour, écrivant ses articles en portant des lunettes bien qu'elle ait dix sur dix à chaque œil. elle secoue sa tête pleines d'idées ingénieuses sur un futur métier -toujours chez Elegance-, elle se frappe légèrement le visage de ses cheveux désormais coupés au carré avant de sortir de l'habitacle fait de fer. ses escarpins tintent sur les dalles du hall commun d'Elegance et Cosmopolite, son visage pourvu d'un léger sourire qu'elle adresse à chaque personne qu'elle croise. elle sait qu'elle est connue, la poupée. après tout elle est la fille d'eleanor calloway, la rédactrice en chef à la tête d'Elegance et elle a l'habitude de voir tous ses visages se tournant vers elle. alors elle leur sourit, ou les évite, ça dépend de comment on lui adresse les regards. puis elle arrive finalement à la porte tourniquet qui donne sur la rue bondée de manhattan, elle s'engage dedans et comme une gosse, elle s'émerveille de voir comment les grandes fenêtres coulissent pour former un cercle qui bouge constamment. une fois dehors, elle met un temps avant de s'engager sur le trottoir plus ou moins sale de new york, ses chaussures vernies claquant sur le ciment coulé il y a bien longtemps. elle se dirige vers le bitume, là où toute l'action se déroule. des voitures remontent ou descendent l'avenue par dizaine et elle est obligée de faire arrêter bien des voies pour traverser la rue étroite qui la sépare du café d'en face. ils sont chanceux, ceux qui travaillent pour la steinem. après tout, ils ont tout à disposition, même un café de l'autre côté de la rue et un arrêt pour appeler un taxi. elle pousse la légère porte vitrée qui fait tinter une petite clochette qui annonce son entrée. elle salue leslie, une serveuse qu'elle a l'habitude de voir lorsqu'elle vient et s'installe à une table que celle-ci lui a réservé. elle s'installe à leur table, remarquant que le roux n'est pas encore arrivé. ça fait rien, elle peut attendre. sa veste sur le dossier de sa chaise, ses fesses posées sur le bois poli de celle-ci, elle sourit à leslie puis passe commande. how are you lesl ? qu'elle lui demande, recevant une réponse positive de sa part. okay, today. hum. i take... a latte cappuccino please ! — elle lui adresse un sourire de remerciement alors que celle-ci se retourne, prenant sa commande en compte.

_________________

Always gonna steal your thunder,
Watch me like a dark cloud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Sparks

avatar

∘ new-yorker since : 20/09/2017
∘ talks : 1016
∘ dollars : 1783

∘ TO THE GOOD OLD DAYS ∘
∘ relationship:
∘ disponibility: (free) cessi, daphne, sparks, aaron, ruby.
∘ languages: fr - fr/eng

MessageSujet: Re: ▪ call her doctor love, isaac.    Sam 23 Sep - 21:26

CALL HER DOCTOR LOVE
DAPHNE CALLOWAY & ISAAC SPARKS

pour être complètement honnête, il n’avait pas fait grand-chose de sa journée. aucun shooting ce jour-là, et cessi avait vaqué à une occupation quelconque dont il ne se souvenait même plus à vrai dire. il était donc resté seul, son ordi posé sur ses genoux, à regarder une énième vidéo mignonne de chatons. assez pathétique, qu’il se disait, mais ce n’était certainement pas de sa faute si ces chatons étaient beaucoup trop cute, sa c’était son excuse. pourtant, voilà qu’il était ramené à l’ordre par la meilleure amie de sa sœur, serri. à vrai dire, il avait totalement oublié qu’ils avaient rendez-vous ce jour même. merde. pourtant fidèle à lui-même, il répondit comme s’il n’avait pas totalement zappé ce rendez-vous fixer depuis déjà quelques jours. un simple : « i think i am. i’ll be there, see ya ! » faut dire qu’il avait la tête un peu ailleurs aussi depuis quelque temps. mais il ferait mieux de se ressaisir. il enfila donc le premier t-shirt propre qui lui passa sous la main, puis son jeans noir préféré. et il était prêt. cette chance, se disait-il, qu’il ne soit pas une fille. autrement, daphne aurait très certainement attendu une bonne heure, totalement seule. cette chance aussi qu’il n’habite pas trop loin de leur lieu de rendez-vous. et finalement, cette chance que ce taxi était déjà stationné à l’entrée de son immeuble, ce qui diminuait de beaucoup le temps d’attente de la jeune femme. il finit la dernière partie du trajet à la marche, ou plutôt à la course, pur être certain de ne pas arriver, trop, en retard à ce rendez-vous fixer. puis en voyant la jeune femme assise seule à une table, toujours rien à boire, il put finalement respirer un bon coup. il ne l’avait pas trop fait attendre. il reprit donc son souffle quelques secondes après ce sprint effréné, avant de finalement entrer dans le petit café qu’il connaissait très bien d’ailleurs. sourire collé aux lèvres, bien fidèle à lui-même, il s’approcha lentement de la jeune femme, presque sur la pointe des pieds dans l’espoir de lui faire peur. « hi, doctor love ! » il riait, comme un gamin, avant de s’asseoir en face d’elle. enfin, s’asseoir était un grand mot, il se trouvait plutôt évaché sur la chaise qui faisait face à la jeue journaliste. « it’s nice to see you, i was waiting for this since we talk about it. » pas du tout, évidemment. mais il était comme ça isaac. et ce petit mensonge ne lui ferait aucun mal. surtout qu’au final, il avait bien hâte de savoir ce qu’elle lui préparait. Il s’avançait alors sur sa chaise, avant d’accoter ses coudes sur la tables, comme si on ne lui avait jamais appris à bien se tenir en société -ce qui était bien sûr loin d’être le cas-. « what do we start with ? » oui, il ne tenait plus en place, isaac. il valait peut-être mieux qu'il évite de prendre un café en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
▪ call her doctor love, isaac.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Call url?
» love and hate
» Habbo Love 2007 = Pourrave
» Call Of Duty Black OPS (Xbox360)
» [Astuce] Astuce pour les yeux de Witch Doctor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▪ BE THE BOLD TYPE :: iii □ new york, usa. :: manhattan :: midtown :: steinem's publication :: elegance-
Sauter vers: